MARIE FRANCE



Forum du site non officiel :

http://lachanteusemariefrance.fr.gd/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MARIE FRANCE 11/02/2006 Trianon à Paris : compte-rendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUIBERT FRANCOIS
Admin
avatar

Messages : 1023
Date d'inscription : 12/07/2008
Age : 44
Localisation : “Chez Moi À Paris”

MessageSujet: MARIE FRANCE 11/02/2006 Trianon à Paris : compte-rendu   Lun 14 Juil - 12:56




MARIE FRANCE 11/02/2006 Trianon à Paris :

Retour scénique totalement réussi pour MARIE FRANCE en tant que chanteuse sur une scène à Paris (le dernier concert remontait à octobre 2003 au Nouveau Casino), plein d’émotions, d’humour et d’esprit rock’n’roll. Plein de nouveautés par rapport à son précédent spectacle « La fille au cœur d’or ». Et les chansons qu’elle interprétait dans ce dernier et qu’elle a refait hier avaient tous de nouveaux arrangements. Christophe Cravero était toujours au piano (ou alors au violon sur plusieurs morceaux), Valentine Duteil à la basse (et au violoncelle sur un ou deux titres). Il y avait en plus un guitariste (qui jouait du piano sur certains titres), un batteur et une choriste.

À 21h, MARIE FRANCE et ses musiciens ont démarré le spectacle de façon intimiste et tranquille avec trois titres aux textes écrits par Jacques Duvall : « L’OBJET DU LITIGE » (inédit en CD, même sur son nouveau disque), « DAISY » (sa première chanson, datant de 1977). Puis ça se met à swinguer façon latino (comme sur la version studio originelle) avec « JE NE ME QUITTERAI JAMAIS ».

De cette période 1981/1984, elle a aussi chanté « 39 DE FIEVRE », « CORPS DIPLOMATIQUE », « CHAMPS-ELYSEES ». Parmi les nouveaux morceaux écrits pour elle par Frédéric Botton, elle a interprété « ELLE EST FOLLE », « UN HOMME A VOTRE GOUT », « L’AMOUR AVEC DES GANTS » et sa reprise des « BAGOUZES » (que chantait Catherine Sauvage).

Le duo avec DANIEL DARC, « LAS DANS LE CIEL », était joyeusement bordélique. A cause d’un problème d’inversion de couplets, DANIEL DARC s’est mis à jouer de l’harmonica pour rattraper le coup pendant que MARIE FRANCE, un peu énervée, remettait dans l’ordre les feuilles sur le sol où étaient inscrites les paroles de cette chanson. Ils n’arrêtaient pas de se sourire, de se tenir par l’épaule, ça se voyait qu’ils prenaient plaisir à faire ce duo.

Elle a chanté :
— le titre chouettos glam r&r « UNE FILLE A COLORIER » écrit par les Rita Mitsouko, musicalement dans l’esprit de l’album « 39 de fièvre » mais façon funk rock
— des morceaux de l’album paru en 1996 (« LE P’TIT BORDEL », « ON SE VOIT SE VOIR »)
— des versions pop’n’roll pétaradantes du « DIABLE EN PERSONNE » (avec le violon de Christophe Cravero qui remplace la guitare de Vincent Palmer par rapport à la version studio de 1981) et de « CHEZ MOI A PARIS ».
— une ou deux chansons de Lucienne Boyer.

Elle a invité son amie CHRISSIE HYNDE des PRETENDERS, venue spécialement de Londres, sur scène. Elles ont chanté un texte inédit de Jacques Duvall, « UN GARCON QUI PLEURE » (une ballade) et « SUNDAY AFTERNOON » des Kinks.

Lors du rappel, elle a fait venir un groupe de Brésiliens (un joueur de tambour, deux femmes jouant du ukulélé plus un danseur) pour un morceau world acoustique, un morceau de danse pour mettre en transe.
Elle a alors dédié ce concert à son amie BAMBI (de l’Ecole des femmes dans les années 60), « qui doit être quelque part dans la salle ce soir et qui est mon modèle ». Puis elle a terminé (vers 23h) par deux chansons idéales de clôture, l’une joyeuse (« BONSOIR ») et l’autre très poignante, « LA FILLE AU CŒUR D’OR » (que Lio chante sur son album « Can-can » de 1988).

MARIE FRANCE a changé quatre fois de tenues : d’abord robe noire ; puis une robe échancrée avec des empreintes de mains noires un peu partout et un peu « diamantée » (pour « L’AMOUR AVEC DES GANTS ») ; une robe blanche ; une autre beige.

Sur les quatre concerts de MARIE FRANCE que j’ai vu depuis 2002, c’était celui le plus complet, le plus diversifié et surtout le premier que je voyais dans une grande salle (900 places au Trianon, toutes remplies hier soir). Avant, c’était dans des petites salles (Sentier des Halles, Théâtre de Vanves, Nouveau Casino). J’étais au 2e rang, j’ai profité pleinement de ce spectacle magique !

Dans le public, il y avait Ronnie Bird, Alain Bashung et sa femme Chloé Mons, Jean-William Thoury (de Bijou et Jukebox Mag’) & Cat (de Cat & les Solitaires), Jacques Higelin, Jacques Duvall (le parolier mythique de Lio, Marie France et Alain Chamfort), l’acteur Jean-Claude Dreyfus, Joseph Racaille, la styliste Fifi Chachnil, Paquita Paquin, Christian Eudeline, Annabel d’Anna Vog, Frédéric Lo, la chorégraphe Bianca Li, Armande Altaï, Yan Péchin (backstage), Clod Naast (hélas arrivé juste pour les trois dernières chansons car ils enregistrent en ce moment leur album).



CLIQUEZ ICI POUR LIRE "EN GRAND" (EN BAS DE CE LIEN) L'ARTICLE paru dans "ACCORDÉON & ACCORDÉONISTES" (en décembre 2005) et ANNONCANT CE CONCERT :

http://lachanteusemariefrance.fr.gd/%26%238226%3B-Articles-dans--g-ACCORD%C9ON-%26-ACCORD%C9ONISTES-g--%3Cbr--s-%3E--k1-et-courrier-des-lecteurs-de--g-JUKE-BOX-MAGAZINE-g--k2--.-.htm


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachanteusemariefrance.fr.gd/
 
MARIE FRANCE 11/02/2006 Trianon à Paris : compte-rendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ATTENTION] le compte-rendu de l'autopsie de Michael Jackson circulant sur le net est faux
» AC/DC - NICE LE 15/06/2010-COMPTE RENDU.
» MON COMPTE RENDU THEATRE
» JEAN-PHILIPPE SMET au théâtre : compte rendu
» petit compte rendu SOCHAUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARIE FRANCE :: Les concerts de MARIE FRANCE-
Sauter vers: